• Deutsch
  • Français
  • English
  • 18.03.2023, Usinger Neue Presse / Locales, Temps de lecture : 3 minutes

    Indication de la source : Usinger Neue Presse du 18.03.2023, page 21, Evelyn Kreutz

    L’année dernière, l’association pour la promotion des relations internationales (VzFIB) de Neu-Anspach a de nouveau connu une évolution positive. Comme l’a rapporté la présidente Helga Feller, de nombreuses manifestations ont enfin eu lieu en cette année de festivités, avec les 40 ans de jumelage avec la ville française de Saint-Florent-sur-Cher et les 15 ans de jumelage circulaire avec la ville slovène de Sentjur. C’est surtout la rencontre des citoyens et le projet de jeunes en France, plusieurs fois reportés à cause de Corona, qui ont enfin eu lieu.

    La coopération entre le VzFIB et l’école Adolf-Reichwein (ARS) a été officiellement scellée par un contrat. A Neu-Anspach, plusieurs actions et surtout la grande exposition de caricatures franco-allemandes en collaboration avec la ville et le Gewerbeverein ont suscité l’intérêt pour l’association.

    Par le biais de Facebook et de son nouveau site Internet, le VzFIB met en avant l’idée européenne et la manière dont elle est vécue à Neu-Anspach. Ainsi, non seulement le nombre de membres a de nouveau augmenté pour atteindre 149, mais le nombre de joueurs de pétanque est également en forte hausse.

    Augmentation des cotisations

    Après le rapport de caisse de Christa Malik et la décharge du comité directeur, des élections complémentaires étaient au programme. Helga Feller reste présidente et Andreas Braum l’un de ses deux adjoints. Après le départ de Christian Scheer, Oliver Dittberner et Mario Glaser ont été élus nouveaux assesseurs.

    Après une brève discussion sur la question de savoir si les enfants et les adolescents devaient payer une cotisation, les membres ont décidé, avec une voix contre et une abstention, d’adopter le nouveau règlement des cotisations. Celui-ci prévoit une augmentation des cotisations annuelles à 20 euros pour les adultes, 10 euros pour les enfants et les jeunes et 40 euros pour les familles. Depuis la création de l’association, ce n’est que la deuxième fois que les cotisations augmentent. Depuis 2002, les adultes payaient une cotisation annuelle de 15 euros.

    Après la présence à la journée portes ouvertes de l’école Adolf Reichwein en janvier, le programme de l’année déjà entamée prévoit tout d’abord la participation à la journée de l’Europe à Kronberg le 6 mai. Cette année, l’accent sera mis sur la rencontre de l’Ascension avec des amis français et slovènes.

    Les adultes se rendront à Sentjur du 18 au 21 mai et les jeunes partiront dès le 14 mai pour un projet jeunesse. Le 26 août, le tournoi de pétanque devrait avoir lieu à Neu-Anspach et le 3 octobre, les membres de l’association se rendront ensemble au château de Hambach. Comme l’année précédente, une conférence avec Christophe Braouet, le directeur de l’association franco-allemande, est également prévue.

    Grande fête d’anniversaire avec les partenaires

    Le comité directeur s’est également tourné vers l’année prochaine. Le VzFIB invitera ses amis français et slovènes à Neu-Anspach à l’occasion de l’Ascension pour une rencontre de partenariat et un projet de jeunesse. Les habitants de Thalgau devraient également être de la partie. L’année prochaine, le jumelage avec les Autrichiens, dont l’origine se trouve à Westerfeld, aura déjà 50 ans, mais Thalgau n’avait pas adhéré au jumelage en anneau.

    Le comité a appris du maire Thomas Pauli (SPD) que le grand anniversaire des 750 ans d’Anspach et de Westerfeld aurait lieu en 2024, également à l’Ascension, du 9 au 12 mai. L’acte de la première mention d’Anspach date en effet du 8 mai 1274. Il est prévu de planifier le grand anniversaire dans le contexte de la rencontre de jumelage. Les associations devraient en savoir plus lors d’une réunion qui se tiendra la semaine suivante.

    De la commune jumelée : Marie-Line Cirre est la nouvelle maire

    Après la démission de la maire Nicole Progin mi-janvier, le conseil municipal de Saint-Florent-sur-Cher a élu fin février Marie-Line Cirre, jusqu’alors huitième adjointe, au poste de maire. La nouvelle directrice de la mairie était jusqu’à présent responsable des affaires culturelles dans la commune jumelée de Neu-Anspach. Elle a obtenu 24 des 29 voix exprimées et s’est imposée face à une concurrente de gauche.

    Marie-Line Cirre est également conseillère départementale du canton de Chârost depuis 2021 et liée à l’Union de la droite et du centre. La pierre angulaire de sa politique sera la poursuite de la collaboration encore plus étroite souhaitée par Progin avec la communauté de communes Fercher Pays Florentais, qui regroupe neuf communes et a été créée en 2000. Celle-ci a son siège administratif à Saint-Florent-sur-Cher. La commune partenaire doit elle aussi lutter contre les effets de l’inflation. L’une des missions de Cirre sera de réduire les coûts de fonctionnement de la ville. Pour ce faire, elle veut, selon la presse de la commune, mettre en place un plan d’investissement ambitieux avec un fort accent sur l’environnement. Une éventuelle utilisation du levier fiscal pour est pour elle inimaginable.

    De nombreux membres du VzFIB ont déjà fait la connaissance de la nouvelle maire de la commune jumelée l’année dernière en France et lors de la deuxième fête du jubilé à Neu-Anspach. Depuis, le maire Thomas Pauli (SPD) a également pris contact personnellement avec elle et sa famille et est convaincu qu' »elle fera du bien à notre jumelage ».

    Evelyn Kreutz

    Indication de la source : Usinger Neue Presse du 18.03.2023, page 21

    Post Views: 36